ADOPTER EN FRANCE

Carte de la France petite échelle
Carte de la France grande échelle

NOTRE HISTOIRE AVEC LA FRANCE

Les comités de Lille, Toulouse, Bordeaux, Marseille et Lyon ont accueilli des enfants nés sous le secret pendant de nombreuses années.

Cette séparation volontairement décidée par la mère a été rendue légalement irrévocable le 11 juillet 1966, par la loi sur l’adoption plénière.

Aujourd’hui les adoptions sous le secret via notre organisme sont très rares, mais les recherches d’origines des enfants devenus adultes courantes. Nous mettons tout en œuvre pour les accompagner dans cette démarche le plus sereinement possible.

La mère biologique ne pouvant pas rendre son enfant heureux à un instant précis de sa vie est libre de le confier à une OAA ou aux services d’aide sociale à l’enfance ; cette démarche est bien souvent faite pour envisager un avenir meilleur pour cet enfant qu’elles ne peuvent assumer.

La mère de naissance doit prévenir la COFA pendant sa grossesse pour que nous puissions l’accompagner dans ses choix jusqu’à la naissance de ce petit être. Celui-ci sera ensuite confié à une nourrice pendant 2 mois, temps où la mère peut se rétracter, puis adopté par une famille qui ne demande qu’à chérir de tout son cœur cet enfant.

“On doit prendre les petites décisions avec sa tête et les grandes avec son cœur”

H.Jackson Brown

VOTRE RECHERCHE D’ORIGINE

La mère de l’enfant peut laisser un courrier indiquant son identité et/ou des éléments non-identifiants sous pli fermé (par exemple, sur sa santé et celle du père, les origines de l’enfant et les circonstances de sa naissance). Le pli fermé est conservé par le président des services du département ou par l’OAA.

L’enfant pourra demander, à sa majorité, à connaître sa mère, et si elle donne son consentement, le secret de la filiation pourra être levé.

Par téléphone

+33 (0)1 40 56 72 17

Par messagerie

Par messagerie

cnaop-secr[@]sante.gouv.fr

Par courrier

Secrétariat général
14, avenue Duquesne

L’enfant (ou son représentant légal) doit transmettre les pièces justificatives de son identité (copie intégrale de son acte de naissance, éventuellement la copie du jugement d’adoption et copie d’une pièce d’identité).

Cette demande devra être accompagnée d’un questionnaire à remplir.

Téléchargez le questionnaire