Author Archives: Émilie Deregnaucourt

  • Le secret de Lola

     » l’enveloppe est froissée comme la peau d’une personne très âgée. ses plis aplatis ont été lissés, caressés au fil des années. je n’ose pas la toucher. elle est posée …

    More  →
  • Mes émotions

    Un cahier d’activités pour reconnaître, nommer, bien vivre avec ses émotions : la colère, la joie, la peur, la honte… Dessiner, colorier, découper, imaginer… pour inviter l’enfant à s’exprimer et …

    More  →
  • Les questions de Célestine

    Ce jour-là, Célestine est pensive. Troublée. Ailleurs. Ca ne lui ressemble pas. Mais il n’est pas si simple de dire à Ernest ce qui la préoccupe. Car ce qui la …

    More  →
  • La naissance de Célestine

    Ernest, l’ours, trouve Célestine, le bébé souriceau dans la rue. Il décide de l’adopter et ensemble ils vont vivre beaucoup d’aventures. Initialement paru en 1987, La naissance de Célestine est …

    More  →
  • Dis merci!

     » Estime-toi heureuse, tu ne connais pas ta chance.  » Combien de fois n’avais-je pas entendu cette phrase depuis mon arrivée en France ? C’était quoi, ma chance ? D’avoir …

    More  →
  • Lambeaux

    Dans cet ouvrage, l’auteur a voulu célébrer ses deux mères : La première, celle qui lui a donné le jour, une paysanne, à la suite d’un amour malheureux, d’un mariage …

    More  →
  • Poussière rouge

    Jackie Kay n’a pas la même couleur de peau que ses parents bien-aimés et formidablement généreux et sympathiques. Hantée par des images de poussière africaine et de mystérieuse infirmière des …

    More  →
  • Dix-sept ans

    Éric Fottorino apporte la pièce manquante de sa quête identitaire. À travers le portrait solaire et douloureux d’une mère inconnue, l’auteur de “L’homme qui m’aimait tout bas” et de “Question …

    More  →
  • T’es pas ma mère

    Des lettres de femmes de différentes générations se croisent et tissent une réflexion sur les difficultés de la maternité, quand elle se situe sous le signe de l’abandon et de …

    More  →
  • La nuit, j’écrirai des soleils

    Le manque invite à la créativité. La perte invite à l’art, l’orphelinage invite au roman. Une vie sans actions, sans rencontres et sans chagrins ne serait qu’une existence sans plaisirs …

    More  →